Mardi 17 octobre 2017

Aller en bas

Mardi 17 octobre 2017

Message par Admin le Dim 19 Aoû - 18:12

Summary

Au matin, Joge téléphone à Pablo, son contact Mexicain. On organise avec lui un passage clandestin de la frontière dans la nuit de vendredi à samedi. Il en coûtera 3000 $ par personne. Même sans compter Nancy, qui n’a pas leurs difficultés avec les autorités et passera la frontière plus conventionnellement, les réserves financières fondent. D’autant plus qu’il faut ajouter les 4 fois 1000 $ des billets d’avion vers Vladivostok sur une compagnie mexicaine. L’arrivée est choisie pour samedi soir, heure locale, car si les déductions sont justes, l’événement attenu au stade ne devrait avoir lieu que dans la nuit du dimanche au lundi.

D’ici là, John et Nancy sont mandatés pour se rendre chez Digital Birth. Renseignements pris, il s’agit d’une start-up de la Silicon Valley. En voiture, ils prennent donc la direction de San José, la ville la plus peuplée de la baie, peu touristique et essentiellement connue pour jouxter l’Infinite loop (le Google campus et l’Apple campus), sur lequel ils finissent leur trajet. Il s’agit de complexes gigantesques composés de plusieurs bâtiments aux entrées contrôlées par des badges magnétiques et des caméras de sécurité. Mais on retrouve aussi toujours une boutique pour acheter un mugs Yahoo ! ou des T-shirts à l’effigie des. Toute les entreprises de plus haute technologie du pays sont rassemblées ici. Les complexes de bureaux et les incubateurs à start-up sont alignés les uns à côté des autres. Les inventeurs et ingénieurs barbus parcourent les rues, croisant journalistes spécialisés en quête de scoop, ou commerciaux en tenue décontractée, sans compter les étudiants curieux. Peut-être même se cachent parmi eux quelques espions russes ou chinois…

John a boutonné le col de sa chemise et se présente à l’accueil en zozotant. Vous avez dit geek ? Le personnel n’est pas nombreux dans cette petite entreprise et c’est la directrice elle-même qui accueille la journaliste et son prétendu assistant. Eve Accuzzi est une femme dynamique, qui ne tarit pas sur sa jeune entreprise. Leur projet phare est un algorithme permettant de passer l’âme d’une personne sous forme digitale : « Sauvegardez votre âme pour les temps à venir ! ». On peut ainsi renaître sous forme de robot, puis vivre pour l’éternité ! Comment le prototype fonctionne-t-il ? Le programme est installé dans un téléphone qui reste avec la personne ciblée en permanence, enregistrant tous ses faits et gestes, ses paroles, ses décisions, pendant plusieurs mois. Puis, les données sont transférées à un robot qui les synthétise pour réfléchir et agir comme la personne. L’algorithme est encore au stade de prototype, mais la directrice ne doute pas d’aboutir très prochainement. Leurs clients ? Non, vraiment, ces données sont tout à fait confidentielles, vous comprenez.

Durant cette magistrale présentation, John s’est éclipsé. Il a repéré un terminal accessible et, se prenant au jeu de son personnage geek, s’est mis en tête de fouiller le réseau de l’entreprise. Et, avec une facilité qui le surprend lui-même, John parvient à trouver la liste des clients, parmi les plus importants desquels figure « l’Ancien » et son mandataire, le « Boucher ». Il est inscrit que ce dernier a pris livraison il y a deux jours de la dernière version de l’algorithme, conformément à leur accord. Satisfait, John revient innocemment et l’on prend congés de l’énergique patronne.

Pendant ce temps, à l’hôtel, Merry continue à fouiller les entrailles du PC portable abîmé. Elle parvient à en apprendre un peu plus sur les objectifs du Boucher. Tout d’abord, il semble que le fichier récupéré à Digital Birth ait déjà été transmis, sur un serveur sécurisé. D’autre part, le massacre à l’église semble faire partie d’un rituel en rapport avec un certain « Abaddon ». Mais la séparation du groupe est bien longue et le prix à payer n’est malheureusement que trop connu : comme l’heure tourne, on s’attend à voir apparaître un portail. Et en effet, devant les trois amis nerveux à l’hôtel, le phénomène se renouvelle, cette fois associé aux horribles tentacules. Le combat s’engage. Jogé se montre efficace et Merry se bat non moins vaillamment, le portable sous le bras. Mais, malgré les efforts, Lydia est entraînée par l’un des appendices à travers le portail – cette fois contre son gré et sans offrande pour le Gardien ! Que va-t-elle devenir ? L’attente semble interminable. Et alors que John et Nancy reviennent, Lydia réapparaît de nulle part, livide et sans souvenir. L’examinant sous toutes les coutures le groupe constate qu’elle a perdu ses tatouages. Voilà qui est bien mystérieux. Peut-être la nuit portera-t-elle conseil.


Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum