La bataille des affamés

Aller en bas

La bataille des affamés

Message par Admin le Dim 23 Sep - 11:31




Nous avons échoué. La diplomatie a échoué. Sans doute en raison d’un passif trop lourd entre les Nains et les Gemmophages... Il était sans doute vain de croire que ces derniers nous laisseraient passer sans aucune contrepartie...

Les Gemmophages, en plus d’être affamés, étaient certainement trop fiers pour accepter ce qui aurait été perçu comme une humiliation de plus de la part des Nains.

Imaginez deux bataillons face à face, composés de soldats surentrainés, préparés pour ce type de confrontation, et trop excités à l’idée d’en découdre. L’issue était jouée d’avance et ne pouvait se solder que par un massacre, un immense gâchis.

Le choc fut bref, mais pour moi qui n’étais qu’un spectateur impuissant, il me sembla incroyablement long, comme vécu au ralenti.

Je me remémore cette colonne d’élite naine, disciplinée tout d’abord mais rapidement débordée par l’incroyable résistance de ces soldats de pierre, rougeoyants et crachant le feu. L’affrontement tourna rapidement à un désordre indescriptible ou les corps-à-corps s’improvisaient au milieu des râles et des corps qui s’amoncelaient toujours plus.

Les boules de feu lancées par notre magicien et l’incroyable chant scandé par notre barde, apportaient à ce spectacle son et lumière, ce qui le rendait presque fascinant. J’y assistais comme halluciné. Je veux croire que cette contribution, presque symbolique de mes 2 compagnons, fit basculer l’issue du combat en faveur des Nains.

Toutefois, parler de victoire me semble abusif tant le massacre fut grand des 2 côtés. Sans doute quelques Gemmophages survécurent, ne devant leur salut qu’à leur fuite. Du côté de l’unité d’élite naine, six seulement survécurent…

Cette bataille mérite que l’Histoire la retienne car elle marque le début d’un autre combat. Elle est le nouveau symbole d’une absolue nécessité, celle de réconcilier les différentes races, qui ne savent sans doute pas encore qu’elles ont tant à gagner à vivre ensemble. La raison d’être de notre Communauté des trois couronnes…

Trompillon

Admin
Admin

Messages : 201
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille des affamés

Message par Admin le Mer 26 Sep - 22:57

Psode à la Terrible et Très Mémorable Batailles des Profondeurs, par Sistranalle, l'Elfe du Levant

Ils étaient vingt, seulement vingt, les valeureux Nains de la Grande Forteresse ; ils étaient vingt, menés par l'Homme, le Nain et l'Elfe ; vingt plus les Trois à pénétrer dans le Sanctuaire, le Sanctuaire révéré par les Nains des temps anciens - si émus étaient les Nains, les Nains du temps présent, de découvrir le lieu sacré - grâce à l'Homme, le Nain et l'Elfe ; puis se déclencha la bataille, l'innommable bataille : vingt étaient les Nains, mais cent étaient les êtres de pierre, et grands et forts, beaucoup plus que les Nains, l'Homme et l'Elfe réunis ; puis la bataille fit rage, dans les profondeurs de la terre, l'orage qui grondait dans l'épaisseur du ciel roula ses vagues furieuses dans les tunnels obscurs : les grands guerriers de pierre, les géants au cœur rouge, frappèrent la vaillante armée naine - et grondait le tonnerre dans le ciel et sous terre – et lançait des éclairs Herbert le Magicien – et hurlaient, de rage et de douleur, la cohorte des Nains… quand le silence se fit, dix fois moins étaient les Nains, mais cent fois moins étaient les êtres à la chair de roc et au souffle de feu ; hélas ! sur le sol trempé de sang et de débris de pierre, les corps mêlés des ennemis mortels ne formaient plus qu’un tas, triste et indistinct …

Admin
Admin

Messages : 201
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum