Partie 1-9 du 14 mai 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partie 1-9 du 14 mai 2017

Message par Admin le Mar 16 Mai - 22:33

Flash-back sur le choix des cadeaux

Les cadeaux déposés sont somptueux et le choix difficile. Ouch, le premier, s’avance. Il jette un regard détaché à une paire de mocassin, apportée par Ohoun, puis dirige son attention sur un épieu fabriqué par Faudagg. Il le soupèse : c’est une arme robuste, autant qu’il puisse en juger. Il s’en saisit avec satisfaction, sous le regard inquiet de Baka. Puis Nüg s’avance à son tour et se dirige vers un bracelet qu’il avait vu Tavarra déposer, le ramasse et l’examine. Le bois en est gravé d’un Serpent ondulant sur toute la circonférence. Tavarra lui précise qu’il avait été autrefois décoré et enchanté par Okomë, même si les Esprits ne l’habitent probablement plus aujourd’hui. Nüg remercie la Voix des Ancêtres avec chaleur. Implicitement, c’est au tour de Baka, qui s’en va alors ramasser les mocassins dédaignés par Ouch. Au-delà de leur utilité, elle y voit le présage de la route à accomplir. Chüu se penche également, en connaisseur. Ceux-ci semblent souples et solides, mariant habilement cuir de biche sur le dessus et une peau à poils plus drus pour la semelle : Ohoun a de quoi être fier de son savoir-faire. Baka revenue à sa place, Aïgo vient s’accroupir avec empressement devant la flûte en os déposée par Hartwë. Elle la saisit délicatement, tandis que le Sage explique qu’il n’en joue pas lui-même, mais l’a fabriquée avec application selon les instructions de Bimeh. Puis Chüu, d’un signe de tête engageant, laisse Kaadi faire son choix. Le jeune femme reconnaissante se saisit sans hésitation des deux sagaies taillés par Néouk et semble en apprécier la finesse et l’équilibre. Enfin, Chüu s’approche du petit paquet précautionneusement déposé par Ohoun. Il en extrait un œuf de Chouette, sous les regards surpris de l’assemblée. Ohoun s’explique : il a trouvé cet œuf, fraîchement abandonné, dans un nid surplombant exactement l’emplacement du cours d’eau où les compagnons avaient pris l’habitude de leurs ablutions rituelles à la Rivière Noire. Il y a vu un signe, a prélevé l’œuf et l’a apporté, en le conservant au chaud. Il espère qu’il éclora bientôt. Le reste du clan se partagera les derniers cadeaux : le collier fabriqué par N’qénik avec des coquillages obtenus par troc auprès d’une autre tribu, le tambour offert par Edrou à Tygra – qu’elle n’appréciait apparemment pas – et le serre-tête en écorce, harmonieusement collé et décoré par Léti.



Dernière édition par Admin le Sam 17 Juin - 12:36, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 1-9 du 14 mai 2017

Message par Admin le Ven 19 Mai - 19:16

Les jeunes gens disposent d’informations récentes sur les Roches Acérées et ont également acquis à leur égard une position privilégiée. A ce titre, les Anciens comptent sur eux pour préparer les négociations et les invitent même à y participer. C’est un grand honneur qui leur est fait, mais le protocole doit leur être expliqué. Ainsi, il est d’usage que les Voix des Ancêtres des deux clans fassent tour à tour des propositions équilibrées. A cette étape, aucun accord ne peut encore être conclut et il convient surtout de ne rien dire ni laisser paraître qui pourrait troubler les négociations. U-Kté invite à présent les membres du Conseil à lui soumettre leurs propositions devant tous ou bien en privé, à leur convenance.

Aïgo prend la parole et fait valoir son souhait d’être formée aux Fétiches par N’qénik. Le Merle chante tandis qu’elle argumente : l’Enchantement coule dans ses veines et son désir d’apprendre est vif. Que propose-t-elle en échange ? La formation de Aïgo garantira que ce savoir ne soit pas perdu si un malheur arrivait à N’qénik ; un pacte à ce propos pourrait être conclut, ce qui renforcera encore les liens entre les deux tribus. La promesse de mettre ce don au service des Roches Acérées les convaincra-t-elle ? Aïgo fait également part de son envie d’apprendre la flûte avec Bimeh : cet instrument étonnant permet de concilier la faveur des Esprits et celui de la Rivière Noire en sera certainement reconnaissant.

L’exposé de Aïgo terminé, Tohumo souhaite parler à U-Kté, mais en privé. Ils s’écartent quelques instants et font venir Namir avec eux.

A leur retour, Nüg prend à son tour la parole devant le Conseil. Nul n’ignore comme les savoirs de quelques-uns profitent à tout un clan et Nüg a déjà montré son dévouement à la Rivière Noire dans sa pratique de l’herboristerie. Il est aujourd’hui possible d’approfondir ce savoir et de mieux guérir les blessures en s’initiant à la pratique de la Sorcellerie avec Tavarra, qui lui a laissé entendre que la chose était envisageable. En échange, Nüg suggère que Ariki ou Baka transmette le savoir des peintures du corps, que les Roches Acérées semblent ignorer. Baka accepterait-elle d’enseigner ?

Baka demande à s’entretenir seule à seule avec U-Kté. Les deux femmes s’éloignent. Elle enseignera la peinture des corps, si cela peut être utile, bien qu’elle aimerait tout d’abord approfondir sa pratique avec Ariki. Mais ce dont elle veut faire part à U-Kté est plus important. Elle a appris récemment que Hartwë avait bien connu Bosu, son père et elle souhaite pouvoir passer du temps en sa compagnie. L’Esprit de la Rivière Noire semble s’être détaché de Baka. U-Kté doit comprendre que Baka a besoin de retrouver ses origines, d’entamer un voyage, peut-être de quitter le clan. U-Kté opine en silence.

A leur retour, c’est Kaadi qui manifeste le souhait d’échanger avec la Voix des Ancêtres. Leur conversation à l’écart dure quelque peu.

Lorsque vient enfin le tour de Ouch de défendre ses idées devant le Conseil, il fait preuve de moins de doigté que ses amis. Ouch désire apprendre à fabriquer des armes avec Faudagg. Bien sûr, Namir n’a rien à envier au talent de Faudagg… Aïgo intervient en rappelant que Ouch est blessé et combien Namir sera occupé. Et puis Ouch pourra aider les chasseurs des Roches Acérées… Pense-t-il donc que Tavarra le soignera mieux que U-Kté ? Les membres du Conseil se font narquois. Peut-être troublé, Ouch révèle aussi son désir d’être formé à la sculpture par Hartwë. L’incompréhension se répand, puis fait place à une grande réticence : Ouch l’Indomptable a démontré brillamment ses facultés de Chasseur. Pourquoi vouloir consacrer ses efforts à graver la pierre ? Ouch assure qu’il saura mener les deux en parallèle.

Chüu demande à parler à son tour. Les épreuves traversées lui ont permis de vaincre ses craintes, mais il doit s’entraîner à mieux manier les armes. Les Chasseurs des Roches Acérées pourront le former, en échange de quoi il continuera à tisser les liens entre les deux communautés, par des voyages réguliers de l’une à l’autre. Il s’attachera à rendre des services, à approfondir ces mystères qui, faute de réponse, entacheraient une amitié profonde des deux clans. U-Kté fronce les sourcils. La formation de Chasseur peut tout à fait être transmise par les membres de la Rivière Noire, sans qu’il soit besoin que Chüu se rende aux Roches Acérées. Chüu demande à parler seul à la Voix des Ancêtres.

Sans retenue, Chüu lui exprime alors toute son amertume : non contente de l’avoir battu durant son enfance, U-Kté l’a injustement traité à son retour ! Chüu est parti malgré ses appréhensions, a fait tout son possible pour protéger Kaadi et a montré son courage en étant plus utile aux deux clans depuis son départ que pendant quinze années à la Rivière Noire. Aussi, il n’aura pas de remord à se consacrer amplement aux Roches Acérées, chez lesquels il ne se sent pas moins légitime qu’ici ! U-Kté fait demi-tour, sans un mot.

Durant ce temps, Aïgo et Ouch se sont éclipsés pour échanger quelques mots. Ils reviennent à l’instant où la Voix des Ancêtres reprend sa place, suivie d’un Chüu au regard sévère. Puisque chacun s’est exprimé, U-kté invite le Conseil à rejoindre le reste du clan. Avant de quitter la Grotte des Sages, elle demande : « Savez-vous ce qui plaît à la jeune Tygra ? » Nüg s’empresse de répondre que la belle est notoirement intéressée par l’herboristerie. Il serait disposé à la lui enseigner, dans l’intérêt du clan. La Sage en prend bonne note.

Au centre du campement, le clan est réuni au complet : les paroles de la Voix des Ancêtres sont attendues avec impatience. Ses premiers mots concernent Laoki : après concertation, le Conseil n’a retenu aucune sanction à l’égard de l’ancien Chef de chasse. Cette annonce est, dans l’ensemble, bien accueillie. Pourtant, Laoki s’éloigne, d’un air renfrogné. Quant à Chüu, U-Kté explique comme il a failli à son engagement et rapporte la décision prise de laisser Kaadi fixer le prix à payer si elle n’était pas rétablie d’ici trois lunes. Puis la Sage confirme que les deux clans vont entrer en négociations, ce qui soulève un bruissement d’approbations. Enfin, elle appelle le clan à une prière collective auprès de la Rivière Noire.



La tribu se met en mouvement. A l’entrée du campement, on dépasse le crâne du grand Bison tué par Ouch, exposé comme trophée à la vue des visiteurs. Au bord de la Rivière Noire, l’ensemble du clan se rassemble avec ferveur. Conformément à la règle, U-Kté conduit la danse de l’Ours et de la Rivière. Elle appelle l’Esprit tutélaire à soutenir le clan dans les échanges qui s’annoncent. Baka constate que la Voix des Ancêtres l’observe à la dérobée.

La cérémonie achevée, on enjoint la délégation des Roches Acérées de rejoindre le Conseil dans la Grotte des Sages, pour entamer les négociations.

Un moment important pour l’avenir des deux tribus va se jouer. Le silence se fait. La coutume veut que les invités entament les propositions. Tavarra, très formellement, laisse la parole à Néouk. Celui-ci s’avance au centre de l’assemblée et prononce sa demande d’une voix assurée : « Néouk, Chasseur du clan et fils de Tavarra la Voix des Ancêtres propose à Kaadi, fille de Tohumo, de devenir son pourvoyeur. » Il retourne s’asseoir. Tavarra complète la proposition : « Si Kaadi accepte de devenir l’épouse de Néouk au sein du clan, en échange les Roches Acérées proposent de recevoir un élève de la Rivière Noire durant la saison froide et lui enseigner les secrets de la Sorcellerie. » D’un regard appuyé, Tavarra désigne Nüg. Elle ajoute, à l’attention manifeste de Kaadi : « Si Kaadi devient membre des Roches Acérées, Tavarra pourra continuer à soigner la jambe de Kaadi et à l’aider à interpréter ses visions. » Comme il se doit, seul le silence accompagne cette première proposition, mais Kaadi cache mal un air désemparé dans les regards qu’elle glisse à U-Kté et Aïgo.

C’est à présent à la Rivière Noire de faire une proposition. U-Kté, à son tour, passe la parole. Namir vient se placer au centre : « Namir, Chef de chasse du clan et fils du Sage Tohumo demande à prendre Tygra la Belle comme deuxième épouse. » Puis U-Kté précise : « En échange, l’un des membres des Roches Acérées pourra devenir élève de Laan pendant la saison froide et se former à l’Enchantement des armes. » Des moues dubitatives accompagnent les propos : chacun connaît l’état de Laan. U’Kté reprend néanmoins : « Si Tygra la Belle accepte la proposition pour vivre à la Rivière Noire, elle pourra être instruite du secret des herbes par Nüg. »

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 1-9 du 14 mai 2017

Message par Admin le Mar 30 Mai - 20:55

A nouveau, la parole est à la délégation des Roches Acérées. Tavarra fait un signe de tête à Ohoun, qui s’avance devant l’assemblée. « Ohoun, est un vaillant Chasseur du clan, même s’il est blessé aujourd’hui, et il est fils du Sage Hartwë. Ohoun demande si Aïgo accepte qu’il devienne son pourvoyeur et qu’elle le rejoigne aux Roches Acérées. » Les paroles du Chasseur font gronder Ouch, mais Hartwë reprend la parole. « Dans ce cas, le Sage Hartwë s’engage à demeurer durant la prochaine saison des Lunes Froides et enseigner à Ouch. » Chacun se regarde, en silence.

U-Kté semble embarrassée par la tournure des échanges. La Voix des Ancêtres de la Rivière Noire soumet une nouvelle proposition : la formation à l’Enchantement des Fétiches de Aïgo auprès de N’qénik contre la transmission de l’art des peintures corporelles par Ariki ou Baka. Elle s’empresse d’ajouter que la jeune Aïgo s’engagerait naturellement, une fois formée, à apporter aux Roches Acérées son concours éventuel dans les années à venir.

Enfin, Tavarra énonce le souhait d’une dernière proposition. Faudagg s’avance : « Faudagg, Chef de chasse du clan, demande à Baka si courageuse de devenir sa deuxième épouse » Il n’échappe pas à certains que plusieurs Anciens des Roches Acérées retiennent mal leur moue de réprobation à cette demande ; il est probable que les origines de la jeune femme ne soient pas du goût de tous. Néanmoins, Tavarra poursuit : « En échange, bien qu’elle manque encore de maturité pour faire elle-même une demande, Léti mérite d’être mariée. Aussi, peut-être Ouch pourrait-il faire une demande à Léti pour qu’elle vienne alors vivre à la Rivière Noire ? Ou bien les Sages pourraient-ils proposer à Chüu d’épouser Léti ? ou même à Nüg ? Tavarra précise que Léti a appris à fabriquer des parures. »

Et tandis que des regards se croisent, la première phase des négociations s’achève. Chaque clan se sépare pour considérer les paroles échangées.

De son côté, le Conseil de la Rivière Noire s’accorde à dire que les pourparlers ne se présentent pas sous un jour très avantageux. Les propositions sont reprises une à une. Kaadi accepte-t-elle d’épouser Néouk ? Il s’agit du fils même de U-Kté et la proposition de formation de Nüg à la Sorcellerie est alléchante. Pourtant, la jeune femme décline cet intéressant parti. Pressée par les questions, elle ne fournit pas d’autre explication que de vouloir attendre un autre mari. Les Sages sont déçus et rappellent à Kaadi qu’il s’agit donc de son premier refus.

Concernant la proposition de mariage de Namir avec Tygra, les espoirs sont minces dans la mesure où la situation de Laan est connue de tous et rendrait l’échange peu équitable. De plus, la belle Tygra aura probablement l’ambition d’un mariage en tant que première épouse.
Les visages se tournent ensuite vers Aïgo. Mais la jeune fille, pourtant abondamment conseillée, ne se prononce pas encore sur la demande de Ohoun : elle semble avoir besoin de réflexion.

La seconde proposition de la Rivière Noire, il faut le reconnaître, n’est pas tout à fait équilibrée non plus : l’art des Fétiches est plus précieux que celui des peintures corporelles. Mais peut-être cela leur conviendra-t-il malgré tout ?

Enfin, la demande en mariage de Faudagg à Baka reçoit-elle un avis favorable de celle-ci ? Baka pèse longuement le pour et le contre. A la satisfaction des Anciens, elle finit par consentir à ce mariage, mais demande le délai d’Engagement le plus long possible (deux saisons) pour lui permettre de conserver sa liberté quelques temps et d’accomplir ce qui lui tient à cœur avant de partir s’installer aux Roches Acérées. Nüg, le rouge aux joues, évoque de son côté son intérêt pour un mariage avec Léti.

Les deux parties se réunissent à nouveau pour l’annonce des premières décisions. Ainsi, Kaadi fait savoir son refus de s’unir à Néouk. De même, Tygra décline la demande de Namir, mais fait entendre – sans grande pudeur et au mépris de la fierté de Namir – qu’elle ne refuserait pas une demande de Ouch. Puis Tavarra surprend le Conseil en affirmant que N’qénik n’est pas prêt à enseigner son savoir et que la proposition de former Aïgo ne peut donc être acceptée. Enfin, la position de Baka sur une Promesse avec Faudagg est exposée. Forts de ses éléments, les clans se séparent pour préparer de nouvelles propositions à soumettre. U-Kté décrète un moment de repos pour les membres du Conseil.

Admin
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 1-9 du 14 mai 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum