Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Message par Admin le Lun 21 Aoû - 23:19

Résumé succinct (objectif)

- Le groupe trouve refuge dans une grotte, qui semble connue de Danek.
- Nüg est traîné, inconscient et les autres, blessés, s’écroulent tandis que Danek murmure « Kouchuk Felog » à deux reprises, en regardant Baka d’un air dépité.
- Baka sanglote : c’est de sa faute, les Esprits l’ont punie. Elle se laisse néanmoins soigner par Danek et Chüu la rassure, avant de se pencher sur son frère. Ouch s’occupe de Aïgo, va lui chercher un peu d’eau.
- Après un moment, Baka tente de parler de « Kouchuk Felog » à Danek, qui lui fait signe de se taire.
- Nüg reprend enfin conscience et Chüu lui résume les derniers instants.
- Chüu et Kaadi sortent brièvement : il bruine et la lueur ne semble plus être dans le ciel.
- Ouch s’occupe du feu, avec le peu de bois sec disponible.
- Avec la complicité de Chüu qui le distrait, Ouch vole pour Aïgo une ration dans le sac de Danek.
- Baka, Nüg et Aïgo, épuisés, s’endorment. Danek veille.
- Kaadi demande à Chüu pourquoi il a souhaité accompagner Baka ; Chüu explique ses raisons. Kaadi, puis Chüu s’endorment également.
- Baka se réveille et entame une ébauche de conversation privée avec Danek.
- Aïgo et Ouch se réveillent en même temps. Leur sommeil a été agité de rêves qu’ils se relatent succinctement, tout en se restaurant.
- Nüg se réveille. Il raconte, tout en se massant le mollet, avoir vu Hainou en rêve.
- Chüu et Kaadi se réveillent à leur tour.
- Ouch et Baka dépècent chacun un Loup, tandis que Chüu détourne les yeux. Ouch s’y prend particulièrement bien et offre le foi cru à Aïgo, qui l’ingère.
- On cuit la viande et le groupe semble à l’abri de la faim – si ce n’est Chüu qui ne peut en manger.
- Danek refuse la viande de Loup proposée et prélève, d’un air surpris, dans ses propres provisions.
- Nüg, revigoré, propose des soins.
- A ce moment, un grondement résonne dans la grotte, tous sont projetés au sol, une partie du plafond s’écroule.
- Quand le calme revient et que la poussière retombe, on distingue Baka, à peine consciente, le bras gauche coincée sous un bloc éboulé. Ouch se précipite, en appelle à la Rivière Noire et soulève seul le rocher, libérant Baka, reconnaissante.
- Malheureusement, l’entrée de la caverne se trouve complètement obstruée.
- Les réserves de bois sont faibles. On improvise une torche avec de la graisse de Loup et on examine mieux la caverne.
- Ouch découvre trois petits édifices de pierre, des cairns, qui ont résisté au terrible phénomène.
- Chüu découvre, dans une zone du sol érodée par ancien écoulement, une sorte de puits très étroit.
- Il envisage de descendre dans le trou, mais c’est Aïgo, plus menue, que l’on décide d’envoyer, au bout de la corde, avec la torche.
- Hélas, comme mécontente, toute la grotte gronde et s’ébroue à nouveau. Chacun trébuche et Ouch ne peut que lâcher la corde, laissant chuter Aïgo.
- Dans le noir le plus complet, les compagnons appelle la jeune femme, sans réponse.
- A tâtons, Ouch entreprend la descente, fou d’inquiétude.
- Une dizaine de mètres plus bas, il parvient à rejoindre Aïgo, inconsciente mais vivante.
- L’équipe restée au-dessus s’échine à faire un feu, en aveugle. Les tentatives semblent durer des heures.
- Aïgo reprend conscience et, entourée de Ouch, trouve la force de tirer sa flûte et d’en jouer un air, qui se réverbère tristement le long des parois.
- Enfin, Danek parvient à faire jaillir une étincelle. On rallume une torche.
- Avec cette lumière faiblarde, on organise une chaîne humaine pour descendre tant bien que mal. Le groupe rejoint Aïgo et Ouch, transis, de l’eau jusqu’aux cuisses.
- La lumière révèle la salle circulaire, creusée en un bassin. Outre la cheminée, une galerie horizontale y débouche, que Ouch n’avait pas décelée dans le noir.
- Au fond de l’eau claire, on découvre, avec émotion, un squelette visiblement humain. Seuls subsistent les ossements, mais d’étranges cailloux percés reposent à la base de son crâne. Baka et Aïgo en prélèvent chacune une poignée.
- Faute d’autre issue, on emprunte la galerie, marchant les uns derrière les autres.
- Le boyau, aux parois érodées par l’eau, se rétrécit et descend lentement. L’eau arrive rapidement à la taille, puis aux épaules. Après une progression lente et difficile, le groupe doit s’arrêter : l’eau rejoint le plafond du boyau.
- Décelant un faible courant contraire, Chüu décide de tenter sa chance et de plonger en avant, muni de la corde.
- Pour les autres, le temps paraît trop long et la corde reste mole. Courageusement, Aïgo s’élance, suivie de Baka. C’est elle qui, miraculeusement, les empêchera tous deux de se noyer.
- Aidés de la corde, les autres peuvent les rejoindre sans encombre, mais chacun est intégralement trempé et un noir complet règne à nouveau. A tâtons, on se hisse sur une berge, en traînant Aïgo à bout de forces.
- Le désespoir s’empare du groupe. Des heures interminables s’écoulent avant qu’on ne parvienne à rallumer un feu. On y voit à nouveau, quoique faiblement.
- La berge borde un lac, dans une vaste salle hérissée de stalactites. A plusieurs endroits, des veines vertes colorent la roche. Baka, émerveillée, en explique au groupe la signification mystique et engage chacun à prélever une pierre et une seule, avec déférence.
- Ragaillardis, on remonte la berge à la lueur de la torche, presque mourante. Un courant d’air semble indiquer, enfin, une possible issue, confirmée par l’envol soudain d’une nichée de chauve-souris.
- L’espoir revient. C’est alors que Ouch pose un pied dans un important tas d’excréments…


Dernière édition par Admin le Lun 21 Aoû - 23:25, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Message par Admin le Lun 21 Aoû - 23:25

Ressenti et réflexions de Baka (subjectif)

Baka va retrouver sa mère ! Elle n'a que cette idée en tête, en se dirigeant vers la sombre forêt, voilée, toutefois, d'une inquiétude lancinante : Danek serait-il venu chercher Baka parce qu'Itipic est mourante ? pour que la fille procède aux rites de passage de la mère dans l'autre monde ? Baka ne veut pas y penser : elle se concentre sur l'image de sa mère, si belle, quoique floue, dans son souvenir...

Puis, c'est l'horreur : la première nuit, les loups attaquent ! Le groupe est violemment malmené : à part Chüu, qui s'en sort indemne, tous sont blessés, plus ou moins gravement. Baka ressent les morsures des loups dans sa chair, mais plus encore chacune de celles que subissent ses compagnons.

Lorsque le ciel s'ouvre et projette sur eux une lumière aveuglante, Baka est terrifiée, certaine maintenant que ce sont les Esprits qui se déchaînent sur le groupe - ou sur elle.

La panique est complète, et quand Danek parvient à mener la troupe mal en point jusqu'à l'abri d'une grotte, personne ne songe à explorer les profondeurs de celle-ci à la recherche des dangers qu'elle pourrait receler...

Mais les Esprits ne sont en rien apaisés, et ils font s'ébouler le plafond de la grotte, empêchant toute possibilité de sortie.

Baka ne comprend pas le courroux des esprits, même ... elle le trouve injuste. Quand un puits est découvert dans le sol de la grotte, elle voudrait s'y précipiter afin de trouver une échappée pour ses compagnons et pour elle ! C'est la petite Aïgo qui est chargée de descendre, avec la seule torche dont ils disposent.

La suite est très floue dans l'esprit de Baka : un tel cauchemar de douleur et d'obscurité s'ensuit, que pendant des lunes, semble-t-il, elle ne ressent plus rien, hormis la nécessité sauvage de survivre et de rester près ses compagnons. Ils progressent lentement, en rang serré, tels une grande bête blessée, dans les boyaux de la terre ; la bête est sur le point de se soumettre aux Esprits, de se coucher là, sur le sol de pierre, pour mourir, quand un air plus frais frôle les narines de chacun...

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Message par Admin le Lun 21 Aoû - 23:29

Ressenti et réflexions de Nüg (subjectif)

Nüg a perdu connaissance pendant l'attaque des Loups. Nüg a eu cette idée folle de jeter sa hache et d'en appeler à l'inutilité de cette bataille auprès du grand Loup Blanc...

Nüg se réveille dans une grotte, vivant ! Chüu est à ses côtés, visiblement soulagé que Nüg ouvre les yeux. Nüg s'empresse d'essayer de faire croire à Chüu "que Nüg est en pleine forme". Nüg est très heureux de voir que Chüu et tous ses compagnons sont vivants.

Quelques heures se sont écoulées et les autres parlent du ciel et de la montagne qui se seraient mis en colère ! Même le Grand Ours doit s'adapter à Mère Nature !!! Nüg est de plus en plus impressionné par les pouvoirs de Mère Nature, un jour il sera un très grand sorcier capable de comprendre tous ces mystères... !

Nüg voit Danek qui répète les mêmes mots à Baka en ayant peur, ce pourrait-il qu'il parle d'un Dieu des hommes longs qui serait en colère? Un Dieu qui commanderait à Mère Nature de pleuvoir du feu ?

En tous cas Danek ne semble considérer que Baka, qu'il semble bien connaître. Ce pourrait-il qu'il y ait un lien de parenté entre ces deux là ? Comme un frère et une sœur ? En quoi le fait que Baka retrouve sa mère le concerne lui, si ce n'est pas le cas ? Il a même semblé que Danek utilisait le même terme pour le désigner ainsi que Baka. De toutes façons, le temps donnera la réponse à cette question...

En se recentrant sur le présent et ses compagnons, Nüg voit bien que plusieurs d'entre eux ont été blessés par les loups. Il n'a qu'une envie, c'est d'aller essayer de les soigner et d'en apprendre d'avantage sur ces mystérieux traits de feu dans le ciel. Nüg essaie de se lever mais ses forces l'abandonnent et il replonge dans une inconscience nappée d'un onirisme étrange et profond...

Nüg a vu sa grand-mère paternelle, Hainou, qui l'appelait dans ses songes !

À son réveil, Nüg remarque au fond de la caverne des pierres empilées les unes sur les autres par des hommes. Seraient-elles liées à un culte ? Il ne peut s'empêcher de faire le lien entre la force de sa vision de sa grand-mère et ce qu'il ressent quand il voit ces pierres...

Bizarrement, plus il fixe les pierres, plus il a l'impression qu'elles bougent ! Non ! Elles ne bougent pas, elles tremblent et toute la terre tremble ! Les parois de la grotte tremblent de tous côtés et des pierres s'amoncellent devant l'entrée : ils sont piégés !

Par la suite, tout va très vite, on trouve une faille dans le sol d'où s'écoule une rivière souterraine et c'est la petite Aïgo que l'on a désignée pour aller l'explorer. Évidemment, le choix est logique, c'est la plus fine pour explorer des parois aussi exiguës, mais elle est fragile et elle garde de sévères blessures dues aux loups. Elle s'élance, ouvre la voie, perd connaissance, retrouve doucement ces esprits, Ouch la rejoint puis chacun d'entre nous. Nous trouvons un chemin qui suit la rivière souterraine...

Mais où tout cela va-t-il nous mener? Nous sommes si faibles... mais toujours aussi déterminés !

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Message par Admin le Mar 22 Aoû - 0:24

Résumé détaillé (subjectif)

à venir

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 21/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://dujeuensemble.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie 2-3 du 21 juillet 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum